Retour à l'accueil du site Cnam Lorraine
Accueil > Presse > 2013 > Expert-comptable par l’alternance : le choix de la professionnalisation
Expert-comptable par l’alternance : le choix de la professionnalisation PDF Imprimer Envoyer
Jonathan Schuster

Suivre une formation pour devenir expert-comptable tout en ayant déjà une présence en entreprise ? C’est une possibilité offerte par le Conservatoire national des arts et métiers en Lorraine (Cnam), unique organisme à proposer des formations en apprentissage dans le domaine de la comptabilité dans la région. Jonathan Schuster, qui a obtenu son Diplôme de Comptabilité et de Gestion puis son Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion en 2011 au Cnam, revient sur son parcours

Pour Jonathan Schuster, le choix de la filière comptabilité n'est pas apparue d'emblée comme une évidence. L’orientation vers un DUT Gestion des Entreprises et Administrations s'est faite «par défaut plus que par vocation». Et pourtant, actuellement dans sa deuxième année de stage d'expertise comptable chez Expertis CFE, il en profite pour revenir sur son parcours. C'est avec la spécialisation Finance Comptabilité et le premier stage de son DUT qu'il se rend compte de la «richesse offerte par le métier d'expert-comptable». Ce premier stage, il le réalise déjà chez Expertis CFE, grand cabinet comptable régional.

A l'issue du stage, l'orientation vers le Diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) est venue naturellement, avec l'objectif déjà assumé d'aller jusqu'à l'expertise du Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG). L'envie « de travailler tout en (se) formant » était également un point important, car il s'agit d'une véritable «complémentarité en termes d'approche et de motivation. La projection du cours dans le métier, c'est ce qui est agréable dans l’apprentissage».

L’enseignement se déroule en centre de formation, au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) et ne se limite pas à la théorie : « Au Cnam, on sent une véritable considération des enseignants. C'est responsabilisant et très professionnalisant. » Une considération qui se traduit par une forme d'accompagnement au travers d’échanges facilités avec l'enseignant et de plusieurs visites de celui-ci dans l'entreprise d'accueil du stagiaire.

La mise en application pratique, en entreprise, s’avère décisive, car c'est avec là que se fait vraiment la découverte du métier. Expertis CFE a fait le choix de donner leur chance à des apprentis : ainsi, l'entreprise a accueilli huit stagiaires sur six ans. Des stagiaires qui viennent vite à gagner en puissance et à devenir autonomes, ce qui les pousse à « assumer cette confiance ». Pour Jonathan, l'important est de devenir « acteur de son stage », de savoir trouver le juste milieu entre apprenant et futur professionnel, ce qui signifie parfois être capable, le moment venu, de sortir de « l'image de l'apprenti », de faire comprendre à l'entreprise que l'on a gagné en compétences et en savoir-faire.

« Ne pas subir son stage », tel est le message qui tient à cœur à Jonathan. Un message qu'il a pris sur lui de diffuser en devenant le président de l'ANECS Lorraine (Association Nationale des Experts-Comptables et Commissaires aux Comptes Stagiaires) afin d'aider, de représenter et d'informer à son tour les promotions d'experts-comptables à venir.

© Le Cnam en Lorraine
Propos recueillis par Sébastien Leonard
4 avril 2013