Retour à l'accueil du site Cnam Lorraine
Une convention pour l’environnement PDF Imprimer Envoyer
Photo Tablettes Lorraines

Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) a signé vendredi 31 janvier une convention avec la Banque Populaire Lorraine Champagne (BPLC) et le bureau d’études AJir Environnement (la BPLC permet en effet aux apprentis ingénieurs de l’EiCnam Lorraine, l’école d’ingénieurs du Cnam, de se faire la main sur la déconstruction et la reconstruction de son siège social à Metz).

 

La séance de paraphe a été suivie d’une conférence-débat sur «la place de l’ingénieur dans la transition énergétique », puis par la remise des diplômes de la 2ème promotion de l’EiCnam, qui vient d’achever un parcours de 3 ans en apprentissage au sein d’entreprises lorraines et nationales dans les domaines de l’écoconstruction et des énergies renouvelables. «La transition énergétique suppose le passage du système énergétique actuel vers un bouquet énergétique basé en grande partie sur des ressources renouvelables et vers des changements comportementaux et sociaux s'appliquant tout particulièrement à l'usage énergétique», explique Christophe Marvillet, titulaire de la Chaire Énergétique appliquée au Cnam. «Nous devons privilégier l'efficacité énergétique dans tous les secteurs (industrie, bâtiment et transport) ainsi que la production d'énergies décentralisées et renouvelables. Ce changement radical qui se traduit par une politique déterminée par l'offre doit permettre d'éviter la surproduction et les consommations superflues».

 

© Tablettes Lorraines
10 février 2014