Retour à l'accueil du site Cnam Lorraine
Accueil > Presse > Retour sur le petit déjeuner transfrontalier
Retour sur le petit déjeuner transfrontalier PDF Imprimer Envoyer

Mercredi 7 décembre 2016 / Reconversions industrielles et tourisme : un mariage gagnant ?
Avec Birgit Grauvogel, directrice de la Tourismus Zentrale Saarland, Gérard Bruck, président du Syndicat mixte du Musée Les Mineurs Wendel et Anne Kilian, chef de projet France montanSOLAR Gmbh.

Devant un public attentif, composé d’élu.e.s, de professionnel.le.s du tourisme, de l’économie et de l’emploi lorrains et sarrois, les trois invités ont présenté tour à tour les principes et les enjeux du marketing territorial et de la reconversion des friches industrielles des deux côtés de la frontière.

Birgit Grauvogel a tout d’abord présenté le projet européen de marketing touristique pour la Grande Région, achevé en 2015 et qui a permis, pendant cinq années, de développer une stratégie et des outils pour valoriser le patrimoine du territoire transfrontalier dans toute sa diversité, son étendue cosmopolite, spatiale et culturelle. Ce projet de marketing a permis la mise en œuvre d'actions promotionnelles communes ainsi que la création de parcours de formation spécifiques à la coopération et à la coordination entre les professionnels de chaque côté des frontières.
Dans son retour d’expériences, Birgit Grauvogel retient que la multiplicité des partenaires du projet – neufs partenaires opérationnels et deux partenaires stratégiques – a concouru à la fois à la richesse des échanges mais aussi à la complexité de la mise en œuvre. Elle conclut avec la mise en exergue de mots-clés pour qualifier cette expérience parmi lesquels on peut citer « partage », « inspiration », « anticipation » ou encore « information »…

 

Ensuite, Gérard Bruck a présenté le projet « Métamorphose » porté par le Syndicat mixte du Musée Les Mineurs Wendel. Ce projet est la résultante d'une étude de vocations pour l'ancien carreau de la mine Wendel, réalisée par l'Établissement public foncier de Lorraine (EPFL) à la demande du syndicat mixte, propriétaire du site. Le projet vise à permettre la conservation des bâtiments en leur donnant une utilité nouvelle, tournée vers le développement touristique et économique. Il a permis de faire émerger une vision du site pour les 20/25 années à venir, avec la détection des potentiels de chaque bâtiment tout en évitant la dispersion et la concurrence avec les autres sites de la région. Il est à noter que cette vision n’est pas figée mais permet d’avancer petit à petit, bâtiment par bâtiment. Gérard Bruck, au cours de son exposé, a lui aussi insisté sur l’importance du travail de partenariat transfrontalier.

Enfin, Anne Kilian a insisté sur le volet économique des reconversions industrielles en présentant le travail de la société montanSOLAR qui crée des centrales photovoltaïques sur les friches. Après avoir développé plusieurs projets en Sarre, l’entreprise s’attache désormais à la problématique transfrontalière et s’intéresse aux sites lorrains. Ces reconversions répondent à un enjeu économique, à un enjeu de développement durable et intègrent également un volet touristique puisque les lieux choisis font l’objet de liaisons douces, qui allient promenades et pédagogie.

Les échanges avec la salle ont tourné autour des conditions de réussite des différents projets. La rencontre s’est ainsi conclue sur l’affirmation de la nécessité de créer la confiance et l’unité, et de travailler dans la durée.

Pour en savoir plus :
www.tourismus-grossregion.eu
www.parc-explor.fr
www.montansolar.de