Comment bien se préparer pour un test d’anglais ?

L’anglais est la première langue de travail au monde et un symbole d’ouverture à l’international. Elle constitue l’un des principaux critères de sélection au sein des entreprises et d’admission dans les grandes universités. Des millions de personnes passent chaque année des tests pour justifier de leurs compétences en anglais.

 La réussite nécessite une bonne préparation. On vous explique à travers des conseils et astuces pratiques comment bien se préparer pour un test d’anglais.

Améliorez votre niveau actuel

La première étape consiste à faire le point de votre niveau actuel afin de savoir la marge de progression que vous devez franchir. Pour cela, vous pouvez passer des tests d’aptitudes efficaces sur internet. La prochaine étape est d’améliorer votre niveau actuel. Vous pouvez utiliser des livres ou prendre des cours de préparation au TOEFL en ligne. Ce type d’outil vous permet de vous exercer sur tous les aspects des tests.

Vous devez par la suite vous entraîner tous les jours. Vous devez trouver des créneaux pour faire des exercices types. Vous pouvez alterner la préparation active et la préparation passive. La première consiste à faire des exercices de type TOEFL. La seconde regroupe essentiellement le visionnage des films en version originale, l’écoute des audios et la lecture.

Les entraînements vous permettent de repérer les exercices difficiles à faire. Dès lors, vous devez commencer à établir un plan pour les retravailler afin d’atteindre une maîtrise maximale. Écoutez autant que possible les émissions radio ou télé en anglais. Notez sur une feuille de papier tous les mots que vous ne comprenez pas et cherchez leur définition. Vous améliorez ainsi votre habileté d’écoute. Vous devrez également passer des examens blancs et commander du matériel spécifique destiné à préparer l’examen. Tous les exercices recommandés ont également pour objectif de révéler vos points forts et vous faire gagner du temps le jour de la composition afin d’obtenir le maximum de points.

Il existe certainement dans votre entourage d’autres candidats qui préparent le test. N’hésitez donc pas à échanger et à converser avec eux. Vous brisez ainsi la solitude inhérente à la préparation, vous partagez des astuces et en recevez en retour. Toutefois, il est préférable d’échanger avec des natifs. Vous pouvez de cette manière corriger vos erreurs de grammaire et vos fautes de prononciation. Intégrez des forums de discussion en anglais, proposez à vos proches des journées où vous communiquerez exclusivement en anglais, utilisez tous les supports à portée de main et pratiquez toutes les activités qui favorisent une immersion totale dans la langue.

Apprenez tout sur le format du test que vous allez passer

Cette étape s’inscrit dans la ligne droite du processus de préparation. Vous pouvez visiter le site internet du test choisi pour vous renseigner. L’objectif est de travailler l’aspect technique du test, connaître le type de questions qui vous sera posé, connaître les notations et les stratégies à adopter pour optimiser votre score. Mieux vous connaissez le test, mieux vous pourrez atteindre vos objectifs.

Pour rappel, les principaux tests sont le TOEFL, le TOEIC, le Linguaskill (ex-BULATS). Le TOEFL est celui exigé par les grandes universités. Les éléments qui sont particulièrement évalués sont le niveau de lecture et la compréhension écrite de l’étudiant. Ce dernier est mis dans différentes situations pour démontrer ses aptitudes de compréhension orale. Il est recommandé de s’entraîner en parallèle à connaître le clavier américain (qwerty).

Le TOEIC (Test of English for International Communication) est particulièrement plébiscité par les entreprises internationales. Le candidat à ce test doit concentrer ses efforts sur l’apprentissage du vocabulaire professionnel. Il est conseillé de s’imprégner de la culture anglaise. Le Linguaskill est principalement centré sur la pratique de l’anglais appliqué au monde des affaires.

Fixez-vous des objectifs réalisables à atteindre

Se fixer des objectifs réalisables permet de rester motivé. En termes d’objectif, vous pouvez par exemple vous fixer un score à atteindre. Par conséquent, vous travaillerez chaque jour comme un défi à relever à tout prix. La motivation est indispensable pour rester déterminée. Cependant, il est déconseillé de mettre la barre trop haute en termes d’objectif. Vous ne devez jamais penser qu’il vous est impossible d’obtenir un gros score.

Vous pourriez aussi avoir comme objectif de repasser le test pour améliorer votre score précédent. Plus votre score est élevé, plus vous augmentez vos chances d’admission ou d’être recruté. Vous devez vous donner les moyens d’atteindre vos objectifs et travailler dans ce sens. Voici un récapitulatif des actions à mener pour bien préparer en toute sérénité votre test d’anglais :

  • améliorez votre niveau actuel en vous entraînant régulièrement (prendre des cours de préparation, passer des examens blancs, échanger avec d’autres candidats, etc.) ;
  • prenez toutes les informations sur le format du test à passer afin d’en connaître les rouages ;
  • fixez-vous des objectifs réalisables.

Pour finir, il vous faut rester motivé et vous autoféliciter pour chaque étape que vous franchissez.

Comment bien se préparer pour un test d’anglais ?